Ma Conso et Moi

EDF, 2016

Le bilan de consommation d'électricité nouvelle génération qui explique ce qu'il contient, de manière personnalisée et qui met en perspective sa consommation avec l'ensemble de la population française métropolitaine.

200 000 clients ont d'ores-et-déjà reçu leur nouveau bilan
concepts principaux prototypés par nos soins

Électricité de France est l'opérateur historique de la production et distribution du courant français. C'est encore aujourd'hui 31,5 millions de compteurs électriques. Innovation, design, startups… une grande entreprise qui se modernise tant dans les domaines des énergies renouvelables que dans celui des technologies digitales, en particulier via son centre de Recherche & Développement que nous avons le plaisir de servir !

Il s'agissait ici d'adresser le plus grand nombre de "catégories" d'usagers dans la population française. Des gens plus ou moins à l'aise avec les chiffres… Pour lesquels il faut donc simplifier, expliciter, rendre accessible. Un travail de design au sens le plus noble du terme.

Livrables : état de l'art concurrentiel, prototypes de documents au millimètre près ; modus calculis des visualisations de données ; prévision des cas particuliers
Le projet Ma Conso & Moi a fait appel à nos compétences de veille, d'idéation et de synthèse créative, de design graphique, de visualisation de données, de mise en œuvre de tests utilisateurs ainsi que de prototypage.
Pour en savoir plus sur cette collaboration, contactez Mathilde Vincent à l'adresse contact@user.io

Les factures, ça fait longtemps que c'est notre dada. Surtout, ça fait longtemps que nous titillons nos clients pour qu'ils fassent évoluer ces ODNI (Objets aux Données Non Identifiées) dont leurs systèmes d'information ont le secret, et qui n'ont pas de valeur pour leurs usagers (à part celle, négative, de leur faire faire la grimace lorsqu'ils doivent payer…). Sauf que cette fois, au lieu de dessiner un beau concept et de le mettre en vidéo, les ingénieurs de chez EDF R&D nous ont demandé de les aider à le faire pour de vrai.

 Piste "poster infographique"
 Piste "centrée chauffage"
 Piste "brochure saisonnière"
 Façon "rapport annuel"
 Façon "du macro au micro"

Les données de consommation d'électricité de nous autres les français, c'est plein d'informations en puissance : reste plus qu'à les exposer, les expliquer. Des informations sur nos habitudes, sur la météo, sur les impôts et taxes en vigueur. Par extension des infos sur notre place dans la société, sur notre capacité et notre volonté d'économiser, sur l'étanchéité de nos logements… C'est important, sensible, et chacun mérite de détenir ce qui le concerne : après tout, lorsque l'on participe à fournir des statistiques à un système, quoi de plus normal que d'être informé par ce même système ?

Les pistes

 Façon "du macro au micro", recherches
 Façon "du macro au micro"

Nous avons procédé comme pour tout projet design de service dans lequel la relation avec l'usager se réalise par l'intermédiaire d'une correspondance : identification et compréhension du besoin, ateliers de co-conception avec l'équipe projet EDF, et itérations successives. Une démarche qui nous a permis d'accéder ensemble à cinq stratégies d'expérience – différenciées dans le contenu et la forme, c'est-à-dire cinq orientations que ce nouveau service de facturation pouvait prendre.

 L'approche "centrée chauffage", recherches
 L'approche "centrée chauffage"
 L'approche "centrée chauffage"

Stratégie d'expérience ? Oui, il ne s'agit pas d'une application mobile ou d'un service en ligne mais bien d'une facture en papier que l'on reçoit par la Poste. Cependant l'expérience d'un tel service est tout aussi cruciale !

 Piste "brochure saisonnière", recherches
 Piste "brochure saisonnière"
 Piste "brochure saisonnière"
 La version "poster infographique", recherches
 La version "poster infographique"
 Façon "rapport annuel", recherches
 Façon "rapport annuel"
 Façon "rapport annuel"

La synthèse créative

Une fois le travail de déclinaison des pistes créatives réalisé, il s'agit toujours de prendre du recul sur les productions, de les remettre en perspective avec l'enjeu initialement énoncé et de choisir une orientation. Un peu comme lorsque l'on rentre d'un tournage et qu'il faut choisir les images… on peut d'ailleurs choisir de mélanger plusieurs points de vue afin d'arriver à un résultat hybride.

En l'occurrence, nos ateliers de synthèse créative ont permis d'aboutir à une première version susceptible d'être réalisée par les équipes des systèmes d'information d'EDF. Ainsi est née la facture suivante, qui est peut-être d'ores-et-déjà arrivée dans votre boîte aux lettres :